tourne Nova Divine est un groupe pop-rock qui a la qualité de production de la variété et l'honnêteté du rock'n'roll. Ca sonne très pro, très lisse, très net, c'est habilement construit et arrangé, bien écrit et ça peut passer en radio sans problème sans pour autant sonner faux et marketé, Nova Divine n'est pas un produit de consommation, c'est un groupe de pop rock qui tient la route et qui en trois titres démontre que ses aventures passées lui sont profitables. Les rythmes, les enchaînements, les notes de guitares déposées ici et là qui se répondent ("Taxi d'argent"), le chant qui rappelle Scapin, ## eNola ou ## Kaz, les choeurs féminins, les effets ("Lucide"), les ajouts d'instruments tel le violon, tout prend sa place naturellement au sein de leurs compositions à la fois riches et légères. Pas de surcharge malgré des tonnes de choses, c'est la grande réussite de Nova Divine. L'autre réussite, ce sont les textes, en français, un exercice ô combien difficile, des textes humains, un poil romantiques ("Qu'est-ce qu'il nous reste de toutes ces années ? Est-ce qu'il te reste quelq'un à aimer ?"), des histoires de rencontres, et malgré le léger surmixage du chant les écrits ne volent pas la vedette aux morceaux dans leur ensemble. Des titres assez bien rythmés, même le "Al Jazair (alternative)", très calme et assez plaintif, ne lasse pas... la mécanique des trois pistes proposées est bien huilée, il n'y a pas d'accroc, pas de temps mort. Le tout permet au groupe de présenter son âme en quelques minutes, d'installer son style, de marquer son territoire.