NOEL MATTEI Après avoir servi une dizaine d'années au sein de Madinkà, Noël Matteï a écrit des chansons pour d'autres, des romans pour tous (il recycle d'ailleurs quelques extraits sur cet album) et des compositions pour lui. Chanteur, auteur, poète, il compose aussi la plupart des musiques (qu'il laisse sans texte quand elles n'en ont pas besoin), bien accompagné par quelques amis fidèles dont Isa Somparé et Nicolas Marsal mais c'est par le biais de Manu et de leur échange de bons procédés sur "A bout pas au bout" que je l'ai découvert. Leurs deux interprétations sont proches, celle-ci un peu plus dépouillée, elle tranche cependant quelque peu avec le reste de l'opus qui sonne bien plus électro/rock. La voix chaleureuse de Noël permet d'oublier qu'il n'est pas toujours à l'aise avec les mélodies préférant un chanté/parlé assez touchant ("Promets-moi", "Dans longtemps"). Malgré les invités et les travaux réalisés à plusieurs mains, L'écho des liens enfuis reste un album très personnel, Noël Matteï se livre, nous laisse pénétrer son intimité rédigée, partage ses aspirations musicales et offre beaucoup de lui pour qu'on devienne son ami.