Nirvana : With the lights out Avant d'être un somptueux coffret collector, avant d'être un objet qu'on met en valeur, avant d'être la compilation de raretés que beaucoup réclamer, With the lights out est une arme de destruction massive. Une bombe pour l'industrie pirate qui avait fait de Nirvana une de ses poules aux oeufs d'or, la cultissime série des Outcesticide étant certainement une des plus vendues sous le manteau (enfin un manteau grand ouvert tant il était facile de se les procurer...), ce sont ainsi 6 albums et plus de 130 titres rares et inédits des icônes du grunge qui faisaient frémir les fans qui avaient du se contenter d'Incesticide pour étancher leur soif de grunge.
En 2004, pour Noël, la maison de disques sort ce coffret regroupant trois CDs et un DVD de raretés et d'inédits (certains titres n'étant pas sur les Outcesticide !) accompagné d'un classieux livret avec les dates importantes de la vie du groupe, des photos, des notes et des textes de Thurston Moore (Sonic Youth) et Neil Strauss (journaliste à Rolling Stone), un ensemble brillant à tous les niveaux... mais épuisé en moins de deux ! Au printemps 2009, la "box" est rééditée pour que ceux qui l'avaient ratée au premier tour puissent se rattraper... Si tu ne l'as pas encore, c'est que soit tu n'es pas super fan de Nirvana, soit tu hésites encore un peu car ça coûte plus cher qu'un CD classique... Mais ce n'est pas un CD classique... Ce sont trois galettes qui chronologiquement nous font revivre le phénomène Nirvana et montrent l'évolution du combo depuis ce "Heartbreaker" capté lors de leur premier concert de mars 1987 au 17 de la Nussbaum Road où avait lieu une fiesta jusqu'aux versions acoustiques de "You know you're right" "All apologies" (1994), 7 ans en 61 plages avec parfois un son pourrave, souvent de la rage et toujours ce petit truc en plus... Sur le DVD, là encore, on trouve du lourd avec la vidéo d'une répète chez Krist en 1988, le groupe bosse sur Bleach et ne se doute pas qu'il va devenir le plus grand groupe de rock du monde 3 ans plus tard, les 9 autres titres présents en images sont des lives captés lors de mini concerts dans des cafés, des magasins, en studio et un paquet de plans de la vie foireuse qu'ils vivaient en 1989, que du mythique !