Ni - Pantophobie 4 ans après Les insurgés de Romilly et pris dans le projet gargantuesque PinioL avec les copains de PoiL, nos quatre turbulents de Ni ont sorti en mars dernier un nouvel LP, leur deuxième au compteur, répondant au nom de Pantophobie. Alors, vous allez me dire, mais qu'est-ce que la pantophobie ? Et bien, c'est la peur de tout. Selon le site Doctissimo (une grande référence...), la pantophobie est très souvent associée à "des attitudes mélancoliques qui enferment le sujet dans la remémoration continuelle du passé". Vous savez le fameux "C'était mieux avant !". Pas sûr que ce soit le cas des gars de Ni qui essayent tant bien que mal de projeter l'image d'un groupe qui avance et évolue. Soyons honnêtes, Ni a déjà 10 ans et a su rapidement se trouver une patte artistique quelque part entre le métal et le math-rock. Difficile pour eux alors de déroger à cette règle. Enregistré par Hervé Faivre (Igorrr) à l'Improve Tone studio, ce dernier méfait parait plus massif et métal que les autres ("Leucosélophobie" et "Stasophobie" ne sont pas loin d'un Meshuggah), bien aidé par ses hurlements/cris disséminés ci et là. Toujours aussi talentueux et techniques, les Ni sont d'une certaine manière les Magma des années 2010 : écriture rigoureuse, de longues partitions épineuses, un univers totalement étrange et mystérieux et un langage musical rare.