Britannique d'origine pakistanaise et norvégienne, la chanteuse et musicienne Nadine Shah débute sa vie d'artiste par le jazz avant de se tourner en solo vers le rock au début des années 2010. Très souvent comparée à PJ Harvey mais également à Nick Cave depuis la sortie de son premier album Love your dud and mad en 2013, la native de Whitburn a le privilège d'ouvrir pour Bat For Lashes et Depeche Mode. Un coup de boost plus que bienvenue pour mettre en lumière sa musique emplie de chagrins et de désillusions illustrés par des textes souvent autobiographiques (son premier album était inspiré grandement par le suicide de deux amis proches). L'ayant découverte, la styliste Vivienne Westwood lui offre en 2014 la possibilité de jouer sur le défilé de sa collection Red Label. Après une apparition sur deux titres de Shedding skin, le nouvel opus du chanteur Ghostpoet, elle délivre le 6 avril, Fast food, un deuxième album sorti sur le label qui l'accompagne depuis ses débuts, j'ai nommé Apollo Records (Cloud Boat, Boozoo Bajou, Eskmo).