Mothers - Render another ugly method Si vous n'avez jamais entendu parler de Mothers, c'est probablement parce que ce groupe américain originaire d'Athens en Georgie, formé en 2013 par la guitariste-chanteuse Kristine Leschper, n'a que deux petits albums à son actif. Après When you walk a long distance you are tired en février 2016, Kristine et ses trois garçons (Chris, Drew et Matthew) ont sorti Render another ugly method chez ANTI Records en septembre dernier. Produit par le magicien du son John Congleton (Explosions In The Sky, Baroness, Disappears, Alvvays), ce nouvel album démontre une certaine forme de dévotion à un post punk capricieux au sens large (l'excellent "Pink") se mouvant tantôt en slow-core déstructuré ("Beauty routine"), tantôt en morceaux indie-pop dérangé ("Circle once"), ou encore se livrant à des velléités de minimalisme pour ne faire ressortir que la voix souffrante de Kristine ("Mother and wife"). Car c'est bien cette navrante amertume qui caractérise si bien ce disque dense, un trauma ressenti également dans l'architecture dérangée des morceaux dont la lenteur ténébreuse peut autant rebuter qu'être étincelante. Bluffant et touchant.