monkey3_itw.jpg Il y a un peu plus d'un an, on discutait de votre premier album alors que vous étiez en plein processus de composition du second (39 Laps). Maintenant que celui-ci est sorti et que vous ne pouvez donc plus rien changer dessus si ce n'est en concert, de quoi êtes vous les plus satisfaits ? Que pensez-vous qu'il y ait à améliorer en vue du prochain effort ? (ça c'était la question vache...)
Nous sommes satisfait de la cohésion des morceaux, de leur aspect mélodique et des arrangements. Pour le prochain album, nous aimerions amener de nouveau des gros riffs et quelques soli de gratte et une prod encore plus grosse.

Vous pratiquez un psycho-stoner exclusivement instrumental que la plupart s'accordent à considérer comme hypnotique, envoûtant et jamais ennuyeux. vous évoquiez à l'époque de notre première interview la possibilité d'intégrer un chanteur à l'occasion du troisième album, qu'en sera-t-il ?
Pour le moment, l'intégration d'un chanteur n'est pas à l'ordre du jour.

Après un premier effort, lourd, spatial et imposant, votre deuxième opus m'est apparu comme plus aéré, plus varié dans les nuances et instrumentations (les samples, les influences sud-américaines). Aussi maîtrisé techniquement que le premier mais un peu plus mature artistiquement parlant. Comment le ressentez-vous ?
Par rapport au premier album, nous avons cherché à avoir plus de dynamique et de contraste entre les différentes parties des morceaux. Nous voulions amener plus de mélodies et développer les parties de clavier et de sons synthétiques.
Nous sommes satisfait de notre travail car nous avons évolué la musique du groupe sans en perdre son identité. Pour le troisième album nous allons essayer d'aller encore plus loin.

A l'occasion de 39 Laps, vous vous êtes enfermés dans un chalet pendant deux semaines pour assurer les sessions d'enregistrement de l'album ? Etait-ce une manière de vous couper complètement du monde et de vous enfermer dans la musique ? Quels étaient pour vous les avantages par rapport à un passage en studio plus classique ? D'autant que j'imagine les contraintes pratiques que votre démarche a du supposer.
En fait, nous avons bénéficié du calme de la montagne, de l'air pur et d'une vue magnifique. Nous pouvions dormir sur place et nous concentrer uniquement sur la musique. Et tout ça nettement moins cher qu'un studio traditionnel.

monkey3_itw3.jpg Quels sont vos projets maintenant ? Une tournée mondiale en première partie de Stones ? Un DVD live pour faire comme tout le monde et dire combien vous aimez bosser ensemble.? Un troisième album dans les plus brefs délais histoire de ne pas patienter trois ans comme entre les deux premiers ? Au passage, vous verra-t-on du côté de l'hexagone dans les prochains mois ?
Un DVD retraçant notre tournée mondiale avec les Stones en première partie (rire).
En réalité, nous allons tourner durant la deuxième moitié du mois d'avril. Les dates vont êtres annoncées début mars. Nous devrions faire au moins une date en France, d'autant que nous gardons un excellent souvenir de notre dernier passage chez vous !

Vous avez sorti un split récemment avec Hypnos69. Vous aimeriez collaborer avec d'autres groupes de la mouvance dite "stoner" ou autres ? Si vous lesquels ?
Nous sommes ouverts à collaborer avec n'importe quel groupe ou artiste du moment que cela nous semble intéressant.

Sur ce split figure un titre assez particulier puisqu'il s'agit d'une reprise (magnifique au passage) du cultissime « Once upon a time in West » d'Ennio Morricone. On connaissait votre goût pour le cinéma et il se vérifie avec ce morceau, mais n'était-ce pas une folie au départ de reprendre ce classique, sans que les inconditionnels du genre crient au scandale ? Ce n'est quand même que l'un des morceaux les plus connus de toute l'histoire du cinéma. Comment vous est venue cette idée et surtout dans quelle optique étiez-vous au moment d'aborder cette relecture du travail de Morricone ?
Chaque année, à Lausanne, se déroule une soirée (en collaboration avec les groupes de la ville) intitulée Lôzan's burnin'. Au cours de cet événement, les groupes doivent jouer des cover selon un thème donné. En 2006, le thème était : Artiste ayant la même initiale que la vôtre. Morricone - Monkey3. Et voilà !
Au moment de travailler cette reprise le mot d'ordre a été : se faire plaisir.

Comment s'est déroulée la collaboration avec le label Buzzville cette fois ? Ils vous ont laissé complètement libres de faire ce que vous vouliez, ou au contraire, étaient-ils très présents lors des différentes étapes de la conception et de l'enregistrement de 39 Laps ?
Notre label nous a laissé totalement libre de nos choix et de nos envies.

On a beaucoup parlé de la baisse des volumes de ventes dans le marché du disque, des problèmes de téléchargement légal/ illégal ? Quel est votre point de vue par rapport à ça ?
Quand on me pose cette question, je me revois il y a 20 ans rentrant de chez le disquaire avec un beau 33 tours (à la superbe pochette) dans les mains et un grand sourire sur les lèvres.



ITW - Mini-Portrait chinois monkey3_itw2.jpg

si vous étiez

Un film ?
Le bon, la brute et le truand

Une actrice de cinéma ?
Claudia Cardinale

Une série TV ?
Les têtes brûlées

Un roman qui pourrait inspirer un morceau ?
Vendredi ou la vie sauvage

Un sport ?
Le football

Un autre animal que le singe ?
Le chat

Un moment de la journée ?
L'heure de l'apero

Un plat culinaire ?
Une fondue bourguignonne

C'est tout pour cette fois. Merci de vous être soumis une deuxième fois à l'exercice parfois rébarbatif de l'interview. A bientôt.

Merci à toi, à bientôt sur la route.