Mona Kazu - Arguments with a bird Mona Kazu n'a pas choisi la facilité pour attaquer son album puisque le premier titre est en allemand et son instrumentation volontairement bancale. Impossible donc de trouver un quelconque équilibre à l'écoute de ce morceau déroutant. Ce titre ("23") a fait l'objet d'un clip auquel il ne faut pas se limiter pour découvrir le groupe... En effet, le reste, en anglais, est plus simple à appréhender, la voix de Priscille fait preuve à la fois d'une certaine assurance (elle nous drague, non ?) et d'une forme de fragilité (celle que l'on retrouve chez An Pierlé par exemple), c'est elle qui nous guide à travers les méandres de leur indie-pop-rock satiné d'électro. Entre sons sourds (la basse surtout), luminosité éclatante (le chant essentiellement), attaques distordues (la guitare évidemment) et gestion du rythme (la batterie), le groupe bourguignon nous emmène dans son univers sans nous laisser le choix de la route à suivre, nous ballote sur le chemin refusant d'écrire des morceaux aux structures classiques ("I'm not that one"), étant en cela plus punk que bien des groupes à crêtes... Plus baroque, plus foutraque, plus ouvert, plus exigeant également. Arguments with a bird est un album peu évident mais finalement assez séduisant.