rock Rock > Miss Goulash

Biographie > Miss Goulash

L'idée derrière Miss Goulash prend forme en 1999, et germe dans l'esprit de Gilles Laval : regrouper un ensemble de musiciens qui ne connaissen ni Dave niAdam... Finalement cer orchestre à géométri variable va se retrouver à huit, sans gourou,à improviser, composer, assembler, innover, entre lâchage total et partition rigide.
Avec des membres de Bananas at the Audience, Kabu ki Buddah et Sunnymoon, Miss Goulash fait son bonhomme de chemin, de side-project passe à groupe à part entière, selon la biographie à la croisée des chemins de : Naked city en plus soft, Mr Bungle en moins connu, Kusturica sans le côté festif, Frank Zappa en moins jazzy,Magma mais avec des vraies paroles, etc... enfin, un gros maëlström musical. Niveau sonore, quelque part entre Jorane, Ragous Gratoons et La fin de la société telle que nous la connaissons, et les influences sus-cités... En fait, oubliez ce qui a été dit, avec une basse, une batterie,une clarinette, un saxophone, une trompette,un violon, un violoncelle, un chanteur, à quoi vous attendez vous de toute façon ? Un 3-titres en 2000, 4-titres en 2002 haro pacific chimie station, le groupe sort Karaoké Karaté club en 2005 à travers le label Ektic.

Miss Goulash / Chronique LP > Karaoké Karaté Club

Miss Goulash : Karaté Karaoké Club Karaoké Karaté club représente le travail effectué par le groupe en compagnie de Guillaume Quéméner, guitariste et violoncelliste de son état, et parti rejoindre le royaume des anges juste avant l'enregistrement, ses parties de guitares on été enregistrés par ses amis.
11 titres, pour Karaoké Karaté club, 10 balles en argent, 10 titres très très bien, comme on dit. Comment faire cohabiter des cuivres, des cordes, un quatuor rock standard ? Et bien Miss Goulash qui est tombée dedans quand elle était petite s'en sort très bien ! L'équilibre semble trouvé, les cuivres ammenant de la verve sur "Newton théorie", de l'instabilité sur "libonn'to", les cordes une ambiance feutrée avec pizzicato et partie de cache-cache sur "Radio baston crochet partners", ou un petit air tzigane sur "bootzov" : Le violon donne le fil conducteur, les cuivres, la sévérité du morceau, l'ambiance un peu grave et tzigane, accentue la couleur du morceau et lui apporte un éclairage, enfin une ombre, différente.
L'équilibre cuivre/corde fonctionne à merveille tout au long de l'album, et le chant n'est pas en reste comme sur "We(a)stern", le tout possède des accents à mettre à en Orient, en Asie, en Europe de l'Est, un mix ethnique épicé et qui réchauffe. Si des titres qui sortent des sentiers battus, avec des violons, des cuivres qui se donne la réplique, vous attirent, jettez vous desssus, Miss Goulash, attention à toi ! (Petite mention spéciale au super livret du digipack !)
Allez, Egészségedre !