Melee - Melee On connait tous la mêlée, ce "combat confus au corps à corps entre plusieurs individus", ou cette fameuse phase de jeu au rugby dans laquelle les joueurs se regroupent en bloc. Eh bien, désormais, tu emploieras ce nom pour désigner un duo de math-rock noise italien qui a sorti en fin d'année dernière (oui, toujours à la page chez W-Fenec), un excellent (premier ?) disque nommé. Melee chez l'excellent label de musique d'ascenseur émotionnel Araki Records (Bilal, Tabatha Crash, Le Crapaud et la Morue, Nose in the Nose, L'Effondras). D'un côté, une basse bien grasse très expressive qui joue assez vite avec des remous de partout, du "stop and go", des accords, du slidé, du phrasé léché et j'en passe, et de l'autre, une batterie qui en fasse combat confusément au corps à corps avec cette basse chimérique. Crois-moi, tu vas en prendre pour ton grade d'amateur de musique virevoltante car ça pilonne ("Spiaggia", "Oneïdalzone") et balourde sans scrupule du riffs inébranlables ("250", "Pizza", "Martello") du côté de chez Melee. Les mecs sont même ultra sympas en te calmant les oreilles à mi-parcours pendant une minute ! Intensive et solide, la musique de Melee est à rapprocher de celle de leurs concitoyens de MoRkObOt. Une valeur sûre, indéniablement.