Né en 2000 du côté d'Athens aux USA, Maserati sort son EP inaugural un an plus tard avec 37:29:24 et enchaîne même pas douze mois après avec un premier album intitulé The langage of cities. En 2003, afin de ne pas perdre le rythme, le groupe publie un Split EP/DVD avec Gainsville et The Mercury Program. Une poignée de 7'' et autres splits collaboratifs plus tard, une tournée au Japon et quelques remaniement de line-up, Maserati connaît un "trou noir" discographique de trois ans et demi avant de débarquer chez l'une des références indé nord-américaine Temporary Residence Ltd. (Explosions in the Sky, Eluvium, Mono, Envy, The Black Heart Procession...). Label chez lequel le groupe va sortir son deuxième album, Inventions for the new season fin 2007.
S'ensuivent un disque de remixes, un split avec Zombi en 2009 puis un troisième album "long-play" cette même année : Passages. Entre-temps, s'il est resté chez son label américain, le groupe a également traversé l'Atlantique pour signer chez le (à l'époque) tout jeune Golden Antenna Records (qui depuis s'est occupé de Daturah, From Monument to Masses ou Del Rey et My Education). En 2010, Maserati passe la quatrième en publiant Pyramid of the sun.