Mascarade - Rien n'a foot Mascarade et concept album. C'est le genre d'associations qui te font tiquer ? Et pourtant, le duo (et quelques amis comme Olive à la batterie, Charlotte sur quelques voix ou Brice au dessin (le style Les Cahiers du Foot, ça te dit quelque chose ?)) profitent de la coupe du monde au Brésil pour sortir un EP centré sur le football. Si tu n'aimes pas, n'aie pas peur de l'overdose, tu trouveras des potes ("Rien n'a foot" -encore que-, "Pas un hymne de foot", "Ma femme porte le short") et du grain pour moudre ce qui reste de Ribéry et ses collègues ("Le football c'est violand") et te reconnaîtra peut-être dans les textes drôles, voire très drôles si tu t'y connais (même si Zahia n'est pas connue que par les supporters). Si t'es du genre à apprécier le rock à tendance punk et le phrasé mélodico-hip hop, à t'abonner à BeIn Sport pour deux mois, à chercher des calembours lors des repas de famille et à connaître le nom des attaquants du LOSC, Rien n'a foot est une excellente prolongation de la démonstration allemande. En tout cas, sur ce format court, Mascarade ne commet pas de faute et nous prouve qu'il peut enchaîner les sorties (aériennes) sans se trouer. Vivement la saison prochaine !