Maria Goretti Quartet - 14:02 Les Maria Goretti Quartet sont de retour aux affaires avec un album qui va toujours à l'essentiel, des morceaux souvent brefs et intenses, mais contrairement à l'éponyme, le groupe ne semble pas avoir mis ses œufs dans le même panier. Un retour gagnant ? Large.

Dès le premier titre, "1st würst", le groupe entame les hostilités avec un brûlot post-punk rappelant un Joy Division pour un résultat à la fois chloroformé et enivrant. La deuxième piste change la donne avec un riff math-rock tropical qui contraste par rapport au premier morceau, pour ensuite lâcher les chevaux et partir dans un music-trip entre math-rock et surf music sacrément réussi, la dynamique de "Thaï nana" est en plus particulièrement jouissive à suivre. "Grape groove" reprend sensiblement les mêmes ingrédients, avec des parties rythmiques caliente, on adhère toujours autant, les relents de Devo dans la guitare et le songwriting du groupe font le reste du boulot de séduction des neurones.
Les pistes suivantes ne font pas dans la figuration, notamment "Sadnessong" et ses accents power-pop sucrée à la Cloud Nothings tandis que le riff saccadé de "Wholalota" les relie toujours autant à un Devo saupoudré de math-rock. La suite va rester cinglante ("Put out our belt") et nous conforte dans l'idée que l'on a affaire à un groupe qui a élargit son spectre, à la fois sucrée et durcit sa musique, pour un rendu riche, varié et érectile de A à Z.

Excellent disque qui bénéficie d'une très belle édition vinyle, mettant agréablement en valeur la jolie pochette. Bravo Maria Goretti Quartet et Tandori, label lillois (Oui Mais Non, Toys'R'Noise, Louis Minus XVI, Vitas Guerulaïtis...) avec des sorties toujours aussi convaincantes.