Manu - Rendez-vous à l'Elysée Montmartre 28 novembre 2009, Manu nous donne Rendez-vous à l'Elysée Montmartre pour jouer live son album, le concert durera presque 2h et sera capté par plusieurs caméras pour devenir un DVD... A peu près un an plus tard, on peut trouver le joli digipak avec non seulement ce concert en DVD mais aussi une version CD (amputée de 2 morceaux parce que la durée des CDs est toujours limitée à environ 1h20), un CD est très appréciable si on veut écouter le live ailleurs qu'avec un lecteur DVD (et que bon nombre de groupes ferait bien d'inclure avec leurs DVDs live). Les deux morceaux qui ne sont pas sur l'album sont les deux où Manu invite des amis (et des ballons) à monter sur scène pour le rappel : le tube "T'es bô t'es con" enrichi de la guitare de Manu Lanvin (oui, c'est le fils de Gérard) qui rend la pareille à Manu (qui était venue chanter sur son titre "Tout ou presque") et de la trompette de Benoît (Maximum Kouette et donc Maxi Monster Music Show) et l'inédit "Sourire cassé" où c'est Patrick Matt Giordano (et ses nouvelles cordes ?) qui vient placer quelques riffs, la vieille connaissance du rock et du jeu est un vieil ami de Nirox avec qui il a joué (il y a longtemps, bien avant DaWax) dans Les Bandits. Bref, pour le tube, le bel inédit et les guests de qualité, il faut mater le DVD ! Faut-il en parler ? Le son est bien entendu impeccable, tout comme les images et la réalisation qui bénéficie de la superbe lumière des shows de Manu. Rien à dire de ce côté là évidemment. Côté musique, on a en plus de superbes interprétations des morceaux de Rendez-vous dont un épique "Dans les yeux" (qui rappelle les envolées Dollyesques de "Régis" ou "Love and money") et pas moins de 5 inédits : "On refait tout" (l'occasion de jouer avec les mots et la disto), "Le ciel nous donne" (une douceur charmeuse), "Le jour est venu" (construit sur la basse de Ben), "Ne me demande rien" (le meilleur des cinq ? Enernique et mélodique à souhait) et "Sourire cassé" (long à démarrer puis trop vite terminé !).
En bonus, le DVD offre près d'une heure de vidéo autour de l'enregistrement de l'album à Carpentras avec en plus des prises du ping-pong, un barbecue, un petit gag... puis à La Chocolaterie (Paris) où on recroise forcément quelques invités (Manu Lanvin et Nikko y sont réalisateurs), où on est touché par "GoodBye" et où on révise son japonais ("Suteki ni"), au Studio de la Reine (Paris) pour le mixage et enfin quelques images live. C'est un cadeau assez sympathique, comme les photos ou le clip de "Tes cicatrices" et ses masques.
Fan de Dolly puis de Manu, ce DVD est à posséder absolument parce qu'en studio ou sur scène les deux visages d'Emmanuelle, sa guitare à fleurs et ses amis sont différents et complémentaires...