Malin - tout le monde s'en fout Voici un groupe prénommé Malin, qui propose un album intitulé Tout le monde s'en fout avec un artwork disons... kitcho balnéaire infantile. Dans cet EP de 6 chansons, on y trouve des titres comme "Bourrelets de sauvetage" ou "Château de sable", et une reprise de "Gigi l'amoroso" de Dalida. Même si ça sent l'influence Didier Super et son Vaut mieux en rire que s'en foutre, on est plus dans le registre des Wampas ou Ludwig Von 88. Car l'univers de Malin est certes 50 % déglinguos, mais avec 50 % d'un rock qui pioche dans le grunge comme dans la pop. Initialement composé de Fab (Chant, guitare) qui avait déjà sorti 2 albums, celui-ci a été rejoint par Ludo (Basse) et Steph (batterie) pour continuer à propager du youpi pop rock. Malin parvient, sans sourciller du steak, à faire du rock tout en chantant des lyrics comme "j'veux des pom-pom girls dans mon pop corn" ou "mes bourrelets de sauvetage sont increvables". En définitive, même s'il affiche clairement le sens de la déconne, Malin estime que ça peut être fait sérieusement. C'est Malin.