Bienvenue sur le parcours de golf le plus délirant de la planète, juste au milieu entre la Californie et Kingston, Jamaïca. Depuis 1996, une bande de petits rigolos profitent de la nuit pour piquer les clubs de leurs patrons (les Specials, le Clash, NoFx, Rancid) et vont taper quelques balles sur le gazon entretenu patiemment par toute une génération de kids avides de punk-rock cuivré et joyeux. Le pire cauchemar de Tiger Woods se nomme Mad Caddies, ils n'ont aucun respect ni pour le green qu'il massacre à coup de bombe punks, ni pour les trous qu'ils s'évertuent à manquer de quelques centimètres pour être toujours sûrs de sonner différemment des autres. Parcours réussi depuis Melody softcore en 1996, qui a ensuite été suivi de Duck and cover en 1998, Rock the plank en 2001 et enfin ce Just one more flambant neuf.