Lovely Girls are Blind - Les cendres Des changements de line-up ont eu raison de Lovely Girls are Blind qui nous laissent un ultime EP à titre posthume bien funestement appelé Les cendres, une quinzaine d'années après sa naissance, le groupe va renaître sous un autre nom, connaître un nouveau cycle mais nous laisse donc le résultat de ses dernières crémations, euh compositions. Les Franciliens tapent dans le registre du rock instrumental plus que celui du post rock, préférant un riffing abrasif et des enchaînements rapides aux longues plages contemplatives. Même quand le rythme s'apaise ("Wurdulak"), les idées restent très rock et dynamiques, la gestion des temps calmes rappelle davantage les ambiances prog' ("Punky Brewster") puisque les constructions ne sont pas tout à fait linéaires. Le groupe joue constamment sur l'effet de surprise, il a la capacité à sortir des notes et des sons (parfois graves et métalliques comme pour "Thulsa doom") qu'on n'attend pas, et ainsi de garder toute notre attention au long de presque 40 minutes, ce qui n'est pas toujours évident dans ce registre. Déjà aveugles, les jolies filles deviennent donc muettes mais les joies du numérique nous permettent d'écouter et réécouter Lovely Girls are Blind à l'infini.