L'aventure Last Days Of April (ou LDOA), groupe indie pop basé à Stockholm en Suède, débute en 1996. Karl Larsson (chant et guitare) en est le moteur créatif. Il est accompagné de Andreas Förnell (Batterie), Lars Taberman (guitare), et Daniel Svenfors (basse). Après quelques sorties sur différents labels suèdois (dont un 7" et un split avec Bufferins), LDOA signe sur Bad Taste Records (Danko Jones, Satanic Surfers...). Avec quelques CD singles, verront le jour depuis cette signature : Rainmaker (1998), Angel youth (2000), Ascend to the stars (2002) et If you lose it (2004). Depuis peu de temps, LDOA est devenu un duo avec Karl et Andreas. Le groupe passe son temps sur les routes du monde entier (Europe, Australie et Japon) avant de repartir en studio avec, ce coup-ci, Mathias Oldén (basse) et Fredrik Granberg (batterie) pour accoucher en mars 2007 de Might as well live puis fin 2011 de Gooey.