En avril 2009, le groupe anglais de pop expérimentale Stereolab annonce sur son site web une pause indéfinie après la sortie en 2010 de Not music, album enregistré 3 ans avant pendant les sessions de Chemical chords. Sa chanteuse Laetitia Sadier part alors dans la foulée vivre une carrière solo avec la sortie d'un album pop-jazzy nommé The trip. Après une tournée avec Beirut, elle sort Silencio en 2012 un deuxième disque qui sera suivi en 2014 par Something shines. Tout au long de sa vie de musicienne, en plus de son side-project Monade, elle a apporté sa contribution sur divers travaux d'artistes aussi divers que Blur (chant sur la romantique "To the end"), Brigitte Fontaine, Nurse With Wound, Common, Sigmatropic ou Angil & The Hiddentracks.