En 1989, John Garcia (chant) Josh Homme (guitare), Chris Cockrell (basse) et Brant Bjork (batterie) décident de former un groupe de rock qu'ils baptisent Sons of the Kyuss. Après avoir enregistré un premier LP éponyme et avoir écumé les bars du désert californien, le groupe est signé chez une filiale de Warner et change de nom pour devenir Kyuss. Entre-temps, Chris Cockrell a quitté le navire, remplacé par un fou furieux du nom de Nick Oliveri.
Deux ans après ses débuts, le groupe sort un nouvel album intitulé Wretch, qui reprend quelques uns des meilleurs titres de son prédécesseur auxquels s'ajoutent quelques inédits. Cet album qui sonne au final assez "metal" ne passionne pas vraiment les foules. On est loin de ce que va être le son de Kyuss un an plus tard avec l'album suivant.
1992, le groupe sort Blues for the red sun, pour beaucoup l'album de référence du stoner, une basse d'une lourdeur incroyable, un groove étourdissant et un zeste de rock psyché hérité des 70's. Résultat des courses, l'album écrase tout sur son passage et le groupe devient l'un des phénomènes rock du moment. Le "Stoner Rock" est né et ce n'est pas le départ de Nick Oliveri qui va mettre en frein à l'ascension météoritique de Kyuss.
Au contraire, Scott Reeder (ancien bassiste de The Obsessed) débarque au sein de la troupe et apporte un son encore plus groove à Welcome to sky valley (1994). Nouvel album et nouveau carton pour les Kyuss, qui auraient alors pu s'arrêter là après avoir mis deux claques monumentales dans la figure des fans, mais non, le groupe se remet au travail (malgré le départ de Brant Bjork vers Fu Manchu et l'arrivée d'Alfredo Hernandez) pour sortir dès l'année suivante... And the circus leaves town.
Au sommet de son art, le groupe peut alors tout se permettre et décide se s'arrêter là, pour terminer sur une bonne note et ne pas décevoir les fans. Deux après la séparation de Kyuss, Josh Homme retrouve Nick Oliveri et Alfredo Hernandez pour former Queens of the Stone Age, LE groupe, digne hériter de Kyuss, qui fera entrer le stoner dans une autre dimension.
Incontournable et inégalable, Kyuss a été à l'origine du mouvement stoner / desert rock, révolutionnant ainsi une partie de l'histoire du rock. Rien que ça...