Kevine Devine - Between The Concrete & Clouds Natif de Brooklyn (New York, USA), Kevin Devine a vécu sa jeunesse du côté de Staten Island, entre Manhattan et le Queens, ce qui en fait un pur "produit" de la Big Apple new-yorkaise, ce qui se ressent dans la musique qu'il joue, entre indie-rock et folk/acoustic typiquement nord-américain. Musicien quasi exclusivement solo, il livre son premier disque en 2002 avec un Circle gets the square passé relativement inaperçu outre-Atlantique (et plus encore sur le vieux continent par voie de conséquence), mais qui ne l'empêche pas de récidiver avec le plus remarqué Make the clocks move l'année suivante, puis de gagner un peu plus en notoriété en 2005 avec son troisième long-play Split the country, split the street. Une reconnaissance naissante qui lui vaut de signer chez Capitol Records pour la sortie de Put your ghost to rest (2006). Mais malheureusement, il se fait lourder par son label quelques semaines plus tard suite à la fusion/absorption/acquisition/destruction/sabordage massif EMI/Capitol Records/Virgin Records.
Pas découragé pour autant, Kevin Devine fait rééditer son quatrième album par le biais d'un petit label indé US Procrastinate! Music Traitors, initié par les membres de Brand New. En 2008, le new-yorkais livre son cinquième album par le biais du collectif d'artistes américains Favorite Gentlemen records avant de le défendre abondamment sur les scènes du territoire nord-américain, aux côtés notamment de Nada Surf, Thrice ou des membres de Manchester Orchestra, avec lesquels il monte en 2009 le side-project Bad Books et livre un album éponyme un an plus tard. Entre-temps, KD a commencé à plancher sur son sixième album solo intitulé Between the concrete and clouds, qu'il met en boîte entre 2010 et début 2011. Quelques mois plus tard, nouveau coup d'accélérateur dans sa carrière, il signe chez l'éclectique Razor & Tie (Angelique Kidjo, Madina Lake, Norma Jean, Shadows Fall... P.O.D et Vanessa Carlton...) pour l'Amérique du Nord et Arctic Rodeo Recordings (Far, Horace Pinker, Jonathan Inc., VS.Rome) en Europe.