Julien Delaye - Ancient monster Le Marseillais Julien Delaye, ex-membre de Caedes, Les Coyotes Dessert et Canis Majoris, a décidé de prendre son envol en solo pendant la pandémie liée au COVID. Au départ, il était question d'interpréter ses œuvres folk-rock à l'aide d'une guitare acoustique et d'un chant. Puis, l'ambition s'est quelque peu étendue avec, au moins, l'apparition d'une batterie, d'un synthé/clavier et de cordes complémentaires. Cet Ancient monster a tout l'air d'un EP ultra sincère et doté d'une créativité libératrice. La voix grave de Julien nous rappelle celles de certains chanteurs de blues (mais pas que) en guitare solo (Bjorn Berge, Johnny Cash) avec une énergie rock bien présente ("Ancient monster"), une capacité à distiller des moments touchants de pure nostalgie ("The meeting place", "A mermaid") et de jouer d'une chanson à l'autre avec des ambiances lumineuses et des côtés plus cafardeux (comme "My dictionnary") . Proche de la démarche de Fred Pellerin des Madcaps avec They Call Me Rico, même s'il est moins porté par le blues que lui, Julien Delaye aime jouer avec les sentiments et se révèle être très bon aussi dans les hommages avec son touchant "Brothers in arms" de Dire Straits.