Jose and the Wastemen - Twice upon a time Ils auraient pu sortir un troisième EP... mais ils ont préféré un double album ! Il est vrai que ce n'est jamais évident pour le fan lambda d'acheter un EP car on préfère investir dans un album complet plutôt que dans ce format très pratique pour les jeunes groupes qui veulent se faire connaître sans trop dépenser en studio... Avec l'idée que seules 400 personnes ont pu acheter Seven Cevennes cicadas et qu'à peine 300 ont pu se procurer le CD de Six city songs (et 500 le vinyle), le groupe a décidé de faire coup double : sortir de nouveaux titres et y ajouter les anciens... Au final, tu peux aujourd'hui avoir tous les morceaux de la bande de Jose en un double album digipak super classe !
Les titres des deux EPs sont mélangés au titre présent sur la compil Planet of the tapes ("Heading for the holy mountain") et à cinq inédits. C'est de ces cinq-là que l'on va dire un mot, pour les treize autres, tu peux (re)lire les articles idoines... On commence donc avec un titre très rock : "I need a million" est survolté et rappelle beaucoup les Firecrackers, ça envoie même si le son est plus doux que la version originale de The Laughing Dogs. "In side dreams" est bien plus coulant, on glisse sur les cordes et on se laisse porter par la rythmique à la recherche de Jose perdu dans ses rêves... Pour lancer le deuxième disque, "One more time" se colore avec des choeurs, prend du volume avec le chant et de la richesse avec de nombreuses petites finesses pour alléger la construction. Jose and the Wastemen a continué sa collection de guests avec les deux autres nouvelles compositions à savoir "Stories" et "Paris". Sur la première, Mat Davallet (des Dallas Puppen) vient faire joujou avec sa pedal steel guitar sur un air guilleret dont les textes font écho au titre de l'opus (Once upon a time...), si les musiciens ont du s'amuser, ils ont du prendre encore plus leur pied sur la deuxième car c'est Doug Pinnick qui chante avec eux ! Le leader des King's X a enregistré depuis Los Angeles cette chanson ambiance saloon qui donne le sourire...
Clin d'oeil au western plus qu'aux contes de fée, Twice upon a time te permet d'avoir l'intégralité des morceaux écrits par Jose and the Wastemen sur support physique, (re)masterisés pour que le son coule de source par Frédéric Carrayol (Svinkels, Tremore...), le tout dans un très bel objet. Alors si tu n'es ni un grand amateur d'EP, ni un fan de la musique numérique, tu n'as plus aucune excuse pour te procurer ces folk-rock songs !