Jonsi - Go Après avoir explosé à la face du monde avec ses comparses de Sigur Ros, puis écrit avec son alter-ego à la ville l'album Riceboy Sleeps, Jón Þór "Jónsi" Birgisson, vocaliste et musicien islandais atypique, s'échappe cette fois en solo le temps d'un premier disque en forme de parenthèse pop électrique, scintillante et bercée de nombreuses petites touches électroniques. Go c'est son titre, on ne peut plus simple, est un recueil de compositions plus pop, plus électro que ce dont on a l'habitude avec Sigur Ros, mais qui ne dépareille pas réellement dans l'univers musical de leur auteur. Premier titre et single immédiat, "Go do" a la spontanéité d'un tube pop, la naïveté presque enfantine d'un Jonsi qui semble décidé à se faire plaisir, sans trop se soucier du reste, à s'amuser comme un gamin sur son premier disque réalisé en solo. Enfin solo, c'est vite dit, car l'Islandais sait s'entourer et a convié ici son compagnon à la ville Alex Somers (co-auteur avec Jonsi de l'album Riceboy Sleeps), le compositeur Nico Muhly, Antony & The Johnsons, Bonnie "Prince" Billy, Grizzly Bear et le batteur Samuli Kosminen (Edea), un casting de luxe pour un album à deux visages. D'un côté, les comptines pop ingénues et qui se laisse écouter comme autant de friandises musicales certes très fugitives mais électrisantes ("Animal arithmetic", "Sinking friendships", "Around us"...) ; de l'autre des morceaux les plus élégamment raffiné, plus matures et intimiste, levant le voile sur une musique qui se dénudent sous nos yeux, instillant des émotions précieuses en même temps qu'elle libère ses mélodies cotonneuses et ses enluminures célestes (les sublimes "Tornado" et "Kolniður"). Et quand bien même il en fait parfois trop ("Boy lilkoi" poussif, "Grow till tall" un peu redondant), Jonsi (pour qui la musique semble n'être qu'un jeu... d'enfant) conserve tout son capital de sympathie ne serait-ce qu'avec "Hengilás", une dernière merveille pour refermer cet album certes imparfait, mais comme d'habitude avec tout ce que touche Jonsi, réservant quelques magnifiques moments de grâce mélodique pure. Extatique et enjôleur. Takk.