Plutôt que de fantasmer sur une vie faite de rencontres pour chacun des membres, arrêtons sur la biographie "officielle" du groupe. En gros, on nous vend le groupe comme la rencontre improbable entre deux personnes vivant à 800 kms qui n'auraient jamais eu la chance de se rencontrer et qui du coup ont passé énormément de temps à bidouiller devant leurs ordinateurs respectifs et avec leurs micros/amplis.
C'est beau, mais avouons-le j'ai du mal à croire que le réseau ferroviaire suédois soit si nul que ça pour que les deux acolytes ne se soient jamais rencontrés, et puis s'il ne s'étaient jamais rencontrés comment auraient-ils eu envie de faire de la musique ensemble ? Espérons que le prochain album de Jeudah répondra à cette question insupportable !
Plus sérieusement, puisqu'il faut bien parler sérieusement de ce groupe, on pourra dire simplement que ce groupe improbable et sorti de nulle part, aura eu le mérite d'amener ses auditeurs très loin dans le froid suédois quelque part entre Sigur Ros, Khoma, MEW et d'autres groupes de cette trempe. L'association entre Kristian Karlsson (qualifié de multi-instrumentiste et membre de Pg.lost) et de Jan Jämte (chanteur magique notamment du formidable side-project de Cult Of Luna, Khoma) n'est surement pas le groupe de l'année, mais ce genre de groupe qu'on peut être fier de faire écouter à des amis en disant "Je suis sur que ça, tu connais pas" et de faire mouche. Un truc mélo-pop-froid-onirique qui ne sombre pas dans la niaiserie.