Rock Rock > Jettison

Biographie > Jettison

Peu d'infos sur Jettison sinon que le groupe est allemand, originaire de Münich pour être plus précis et qu'il compte cinq membres en son sein. Après une série de démos et de concerts au cours desquels ils ont notamment partagé l'affiche de groupes tels que Engine Down et Burning Airlines. Précédés d'une réputation flateuse héritée de ses performances live, Jettison sort au printemps 2005 ce qui constitue son premier véritable album Heat wave. 11 perles émo-pop aux influences post-rock et textures légèrement éléctro pour que Jettison ne soit plus seulement connu que des spécialistes du genre. Quelques mois plus tard pourtant, le groupe se sépare, ses membres désirant s'orienter vers de nouveaux horizons.

Jettison / Chronique LP > Heat wave

Jettison : Heat wave Mélange de pop aérienne et de rock mélodique, également napée de quelques touches éléctro discrètes et d'influences post-rock évidentes, la musique de Jettison a pour elle d'offrir quelque chose qui ne peut laisser l'auditeur totalement indifférent. Avec son intro très pop, douce et atmosphérique, "Avalanche", premier titre de Heat wave, nous renvoie un temps à ce que font des groupes tels que Coldplay. la suite du morceau, plus orientée rock et son final intense et mélodique à souhait, nous prouvant que le groupe n'a, avec ce premier album pas fini de nous surprendre...
Et ça se vérifie dès l'intro de "All you get" et surtout le morceau "Receiver", deux titres qui nous montrent une autre facette de Jettison : beats lents et planants, le groupe nous offre une éléctro-pop élégante et travaillée. Le quintet allemand recherchant vraisemblablement à mélanger les genres en variant les plaisirs, c'est une vague de sentiments contradictoires qui nous submerge de sa puissance mélodique sur des titres tels que "Reach for something to break, "Out of this place" ou l'excellent "It's all true". Envoûtant.
Entre-temps, Jettison s'amuse avec l'énergie purement rock de "Minor steps" avant de nous plonger dasn l'atmosphère aqueuse et les discrètes textures éléctroniques de "Surrender to the sea". Une fois passée cette séance d'apnée au coeur du labyrinthe musical de ce morceau, le groupe chang de décor et nous offre avec "Aerspace" puis "Pathetic", deux abllandes émo-rock élégantes et parfaitement maîtrisées de la première à la dernière note. Idéal pour se détendre après une dure journée.
Tel est Heat wave, un album facile d'accès, mélodieux mais en même temps inventif dans sa manière de mélanger les genres et les atmosphères cotonneuses. Les groupes allemands occupant le terrain du metal indus qui tache sont légion, ceux surfant sur la vague du rock émotionnel se font plus rares, mais ce premier album marque sans aucun doute la naissance d'un groupe au talent évident et à l'inspiration à suivre de près. Classe...