rock Rock > Jesse James

Biographie > Wanted : Jesse James

Jesse James est une fine gachette du far west mais également un groupe londonien qui malgré les dires de la bio fait du ska punk... Monté en 2000, le groupe s'aguérit au contact des Pogues, de Lit, d'Alkaline Trio ou de Suicide Machines. Ils sortent deux maxis, signent chez Golf Records et c'est fort logiquement que leur premier opus, Punk soul brothers cartonne à sa sortie en novembre 2002. Comme tout punk qui se respecte ils vivent avant tout pour la scène, pourtant, le sextet va rapidement retourner en studio, chez Ryan Greene à San Francisco, pour enregistrer ce deuxième album, Mission, qui sort en septembre 2003 en Angleterre et qui débarque en France par l'entremise de Sriracha.

Review Concert : Jesse James, Jesse James à l'Underworld (mars 2004)

Jesse James / Chronique LP > Mission

jesse james : mission "it's not ska !" mais du punk rock avec des cuivres, pour moi, c'est du ska ! Alors si Jesse James préfère rester dans le flou en se définissant comme Punk/Rock/Soul, soit, mais pour que tout le monde comprenne, il faut voir en eux un excellent de groupe ska-punk ! Je suis loin d'être expert en la matière car en général, les cuivres me gavent très rapidement, là, ce n'est pas le cas, la dizaine de titres est d'une fraîcheur insouciante et joyeuse, du tout bon. Fautes de repères, Rancid ("First day on a brand new planet") est le seul groupe avec lequel je pourrais comparer Jesse James (et ça vaut mieux pour eux que Madness non ?), on retrouve ce génie de la relance, la douceur des cuivres mélée à l'agressivité d'une batterie nerveuse, des riffs efficaces, à l'instar du chant, ça reste classique mais on ne s'ennuie pas durant la trentaine de minutes et c'est bien là l'essentiel ! Côté punk, c'est chez Green Day que les londoniens piochent l'allure générale de quelques titres ("Hills vs mountains", "Last chance long past") et un titre comme "Dear Jesus", intégralement punk, pourrait séduire les amateurs de Blink 182 et Sum 41 ! Les morceaux oscillent entre 2'06 et 3'48, les normes punks sont donc bien respectées ! Et comme il y a plus d'une idée par titre, elles défilent très vite, ce Mission est donc une petite merveille pour le style, pas étonnant que tous leurs concerts soient tous sold out outre-Manche ! A écouter d'urgence (mais attention, on devient vite accro même si on pense ne pas pouvoir devenir accro à ce genre de trucs !).