Anarchiste convaincu, politicien écologiste, artiste révolutionnaire et musicien hyperactif, Jello Biafra est certainement l'une des figures les plus importantes de la scène hardcore punk underground des 30 dernières années. On ne comptera pas ici ses innombrables collaborations musicales mais il sera néanmoins difficile d'occulter l'influence qu'on eu les Dead Kennedys, emmenés par Biafra, sur la musique alternative d'aujourd'hui. Collaborateur des plus fines lames de la scène rock/punk/metal/indus (Ministry, Sepultura, les Melvins, Revolting Cocks, Napalm Death, NoMeansNo...), l'homme est également connu pour être le fondateur et tête pensante du label Alternative Tentacles. Outre quelques disques de spoken word, il a également été entre autres dans Lard avec Al Jourgensen de Ministry ou No WTO Combo (avec Krist Novoselic de Nirvana et Kim Thayil de Soundgarden) et a monté une entité bipolaire avec les Melvins : Jello Biafra with The Melvins. En 2009, Jello Jello Biafra and the Guantanamo School of Medicine en compagnie de la paire de Freak Accident Ralph Spight/Kimo Ball aux guitares, de Billy Gould (Faith No More) au poste de bassiste et de Jon Weiss (Sharkbait) à la batterie. Ensemble, ils enregistrent un premier album, The Audacity of hype, qui voit le jour quelques mois plus tard.