Les Hurlements d'Léo - Luna de Papel En 2011, Les Hurlements d'Léo avaient fait peau neuve avec la sortie de Bordel de Luxe. L'album s'écarte des chemins fanfares pour se donner à musique rock pleine de guitares électriques se faisant un malin plaisir à être saturées en festival. L'écriture des textes et le chant sont radicalement plus sombre avec des titres comme "Ticket pour le Chaos", "L'allumette Facile" ou encore "Grand Merci". Un virage bien assumé par la formation qui prend alors un nouveau souffle. S'en suit une parenthèse de sept années. Trois projets vont se glisser dans l'interstice. Camping de Luxe avec Les Fils de Teuhpu (2013), un hommage à Mano Solo avec masse d'invités (2015) puis Latcho Drom - Live 2017 avec Les Ogres de Barback. Après cette petite escapade, où en est la formation ? Eh bien, elle sort un (très attendu) nouvel album studio : Luna de papel avec le soutien du label Irfan (fondé par Les Ogres de Barback).

Le disque commence par le titre "Luna de papel". La Cafeteria Roja rentre tout de suite dans la danse. Séance d'échauffement avec un morceau mélancolique amené en douceur. Premières influences latinos sur les refrains. Grosse place à la fanfare sautillante sur "Cumbia". Quand "L'appétit" pointe le bout de son nez, c'est le soulagement. Les HDL ont gardé dans leurs veines un peu de Bordel de Luxe. Ici, c'est pour faire ressortir une société divisée en deux par les financiers et les notables. Une forme de Ah ! ça ira chauffé à blanc par l'esprit punk. Dommage, la mèche se consume vite. Retour des cuivres sur rythmes ska. Virage à 180 degrés pour atterrir sur une ballade tranquille. Joli breack mélancolique avant de retrouver l'énergie "Des Hauts et des bas". Autre petite perle, "La Liste" fait intervenir une influence orientale qui contraste avec la voix du chanteur. En finissant avec Fredo (Les Ogres de Barback), les hurlements sonne fatalement comme Un Air de Famille. Note poétique qui rend un bel hommage aux marginaux disparus dans l'ombre.

Luna de papel est un disque complet qui varie les approches. Les Hurlements d'Léo renforcent les fanfares, gardent quelques guitares et prennent toujours du plaisir à inviter du monde. Ce disque porte en lui quelque chose de plus lumineux, de plus ensoleillé. La rage s'est un peu dissipé. Reste à savoir quelle école vous préférez.