Holy Grove - Holy grove Avoir un chant féminin ça rajoute toujours un peu d'originalité et d'humanité quand on fait de l'ultra classique. La chanteuse d'Holy Grove fait plus que le boulot avec un chant super honnête et efficace qui donne une chaleur inespérée aux riffs lourdeaux de ses compagnons de scène. On va d'ailleurs au-delà du simple matraquage à la six cordes avec des ambiances qui ne se font pas prier pour prendre du temps et de la place. On a même quelques petits passages floydiens entre deux nuages sabbathiens, ainsi que quelques moments incantatoires du plus bel effet qui n'ont que plus d'ampleur avec un tel chant. La prod est délicieusement poussiéreuse et contribue encore un peu plus à donner une ambiance particulière au premier effort de ce groupe de l'Oregon. C'est plus qu'un catalogue de riff, c'est un album avec de la personnalité et une ambiance prononcée. Dommage qu'avec autant de talent et d'inventivité on reste encore une fois cantonné bêtement au rock des années 70 alors qu'on pourrait probablement aller plus loin ici. La mode du vintage a fait une victime de plus, et celle-ci est plus que regrettable. Les amateurs de doom et de proto-heavy eux seront ravis.