Holispark - Sonic bloom Quintet emmenée par une native de l'Audomarois (Manon), les Holispark sont en avance sur tous les temps de passage d'un groupe lambda. Formé depuis 2015, ils n'ont pas beaucoup attendu pour sortir un premier EP (The harvest début 2016), enchaîner les dates et enregistrer un premier album supporté par des labels de qualité, en trois ans, ils ont fait ce que certains peinent à faire en 10. La recette de cette progression ultra rapide ? Un rock mélodique avec une voix féminine accrocheuse, que ce soit par l'énergie de Guano Apes ou Garbage ou bien la sensualité de Pink ou No Doubt, on se retrouve vite ensorcelé par les titres de ce Sonic bloom. Emporté par le chant, on pourrait délaisser les parties instrumentales, elles oscillent entre rock et métal et sans déborder d'idées fantastiques, assurent sacrément le job sur la distance jouant sur les effets, les rythmes (et les nombreuses cassures) et un riffing précis ("Sunset", "Trapped"...). Mieux, quand la chanteuse se fait moins remarquer, c'est par la musique que le combo se signale ("Call me when it's over"). En bref, Holispark a toutes les qualités pour réussir même s'il lui manque encore un peu de personnalité.