Highlight : maxi Et c'est une bonne surprise qui débarque dans ma boîte aux lettres en ce début d'année 2003, la nouvelle production d'Highlight, et avec le CD, un press-book permet d'un peu mieux connaître le groupe. Ils se sont formés en septembre 2001 et ont tous fait parti de différents autres combos : Unsound (Fabrice et Renaud), Serpico (Laurent) et surtout Flavor (David). En août 2002, ils ont enregistré 5 nouveaux titres qui sont sortis sous la forme d'un maxi éponyme totalement réussi.
Plus de 24 minutes pour ces 5 titres, Highlight a gardé une bonne moyenne mais a changé un peu d'orientation, d'un rock typé US très chaleureux entre stone rock et alternatif, ils sont passés à un rock nettement plus marqué par les dernières productions de Pearl Jam... Certes, ça reste US, chaleureux et alternatif mais l'influence d'Eddie Vedder et de son groupe sont nettement plus présentes sur ce maxi. Est-ce parce que j'ai encore en tête l'excellent Riot act ? En tout cas, je trouve beaucoup de points de comparaison entre Highlight et Pearl Jam, et vu la qualité de l'enregistrement et des compos du groupe marseillais, ce n'est que du bonheur que de les écouter. Peut-être aussi que David a davantage affirmé son background (Flavor ayant été un excellent groupe "grungy") et fait parler ses talents vocaux ("New century"). Les guitares sont elles un peu plus folles que du côté de Seattle, osant sans complexe les sonorités tordues et les riffs distordues, le tout sur une rythmique bien huilée ("Who am I"), toujours présente prés du chant qui semble parfois un peu en retrait ("Sweet row"). Titres énergiques ou titres plus calmes, les Highlight continuent de laisser leur charme agir sans promotion tapageuse, sans label, sans rien d'autres que leurs excellents titres et un bon ingénieur du son (Nicolas Dick). Voix trâinante, riffs lancinants, petits larsens maîtrisés, basse accrocheuse, sonorités entêtantes, tempo assurés, effets de voix, transitions remarquables, architecture de grande classe, Highlight a toutes les bonnes cartes en main et présente son jeu à qui veut le voir, il ne faut vraiment pas s'en priver, ignorer leurs relances et tenter un coup de bluff en retardant la confrontation est pure folie.