highlight : from the snuggery Difficile de ne pas se répéter quand on attaque la quatrième chronique d'un groupe qui ne fait pas (assez) parler de lui et ne fait qu'évoluer dans le bon sens... Et comme c'est le cas depuis leurs débuts, fatalement, je radote...
Ce qui change, tout de même, c'est que Highlight ne nous offre non plus un maxi mais un véritable album avec 11 titres. Et ils l'offrent à tous sur highlightband.net ! Le rock d'influence grungy n'étant pas la priorité des petits labels (ont-ils encore des priorités ?) et encore moins des majors, le groupe n'a pas trouvé à se faire distribuer correctement et a préféré aller de l'avant en "abandonnant" son travail sur son site, encourageant le téléchargement des titres et de la pochette, ceci pour se faire connaître et pour pouvoir bosser sur de nouveaux titres et un nouvel album déjà prévu pour 2007...
From the snuggery, c'est donc déjà du passé... Du passé car le groupe n'y retouchera plus, du passé car ça sonne toujours comme le bon rock des années 90' et du passé encore car quelques titres ("Ptiyh", "Bald eagle", "Fleshly" et "Salvation") étaient déjà dispos sur Ptiyh (la troisième démo du groupe) et d'autres sur l'ultra confidentielle démo Summer songs for John.
Les comparaisons avec Pearl Jam peuvent continuer de pleuvoir quand il faut parler du chant, personnellement j'adore Eddie Vedder donc c'est un gros compliment car ce n'est pas donné à tout le monde... Côté rythmes, c'est toujours chaud, superbement bien calé sur la bonne vitesse (et avec une prod impeccable), du côté des grattes où ça change un peu car elles s'autorisent un peu plus d'aventures (les effets de "Follow your compass" ou les attaques de "Liar"). Dans l'ensemble, l'évolution la plus notable est dans les nouveaux horizons découverts avec l'utilisation d'un orgue Hammond (ou du moins de son son) pour le psychédélique "New century" ou l'intervention d'un piano pour construire "Cinemascope", le slow qui conclue l'album.
Un album que tu peux écouter tout de suite, non, que tu dois écouter tout de suite !