Grave de Grave. Non, ne vous inquiétez pas, je n'ai pas adopté un language des cités, quoique que... Non, je veux juste vous parlez d'un groupe. Un bon groupe même. Un quintet tout à fait charmant, farfelu parfois, mais charmant tout de même. Des musiciens qui roulent leur bosse depuis une bonne dizaine d'années, avec à leur actif un album en 2000 et quelques apparitions sur de bonnes compil, comme la trilogie "Indépendants" de chez nos amis de Small Axe, ou sur le tribute à la Mano Negra, chroniqué dans nos pages. En plus de faire des disques, ce groupe joue sur scène, avec à son actif quelques 700 concerts avec des formations de leur trempe, comme les Fils de teuphu, les Amis d'ta femme, les Wampas, Babylon Circus, bref que du bon... véritables fils caché de la Mano et des VRP, les membres de Grave de Grave sortent cette année un deuxième album, toujours chez Small Axe, histoire de rebalancer une couche phonographique de leur rock 'n' drôle made in Armorique. Entre le trash et la musette, entre une bonne basse batterie et quelques accents d'accordéons, les Grave de Grave sont de retour à la sauce 2003... chouette !