Duo basse/batterie né des cendres encore chaudes des cultissimes Second Rate, Generic voit le jour début 2005. Forcément, l'annonce titille l'épiderme des amateurs de gros son bien velu. Et comme attendu, les premières compos sont aussi brûlantes qu'efficaces et, après une bonne série de concerts à travers toute la France, le groupe sort un premier maxi 4 titres qui suscite rapidement l'intérêt de plusieurs structures indé hexagonales. Le groupe participe à l'Emo Glam Connection et se fend d'une cover du "Blue print" de Fugazi sur la compil EmoGlam 666. Le groupe s'attire alors les faveurs du label Kicking Records (Flying Donuts, Hellbats, Lost Cowboy Heroes, Second Rate, The Black Zombie Procession) et participe au tribute aux Sheriff (Génération sheriff) qui sort durant l'été 2007 avec une reprise du titre "Aucune importance". Quelques semaines plus tard, Generic s'enferme en studio pour coucher sur galette les 14 titres qui composeront Open city leur premier album long-format. Novembre 2007, le CD des franc-comtois débarque dans toutes les bonnes crêmeries, la légende est en marche...
En remportant le tremplin régional en décembre 2008, le duo décroche son ticket pour participer au Printemps de Bourges à la fin du mois d'avril 2009. Alors en pleine élaboration de son deuxième album, Generic édite, avec le soutien de Découvert Autorisé, un maxi promotionnel (non destiné au public) limité à 500 exemplaires qui augure d'excellentes choses pour l'avenir du combo...