Ce que dit la bio officielle : L'histoire de Gemini commence le soir où Gabryl, jeune guitariste français, découvre le visage de Suna, une jolie chinoise qui se décrit comme "artiste" sur le site de rencontres Meetic bla bla bla. Elle écrit les textes, elle chante. Lui, compose les musiques et l'accompagne à la guitare. bla bla bla Le son de Gemini se définit dès lors comme du rock chanté en chinois et en anglais, teinté d'influences métal et gothique. bla bla bla C'est alors que Gabryl persuade Suna de faire la même chose en France. Ce serait un pied de nez à ses années de galère, mais rien n'est gagné d'avance ! Fin 2006, le groupe vient à Paris pour faire un concert à la Boule Noire, sans album, sans rien, juste pour tater le terrain. bla bla bla
Ce qu'on ne dit pas dans cette bio officielle, c'est qu'Olivier Florio (alias OolfloO) a permis à Gemini de signer avec l'une des principales majors chinoises (Zhushu Entertainment), en leur faisant brûler pas mal d'étapes relativement décisives dans la mise en place d'une carrière dans le domaine de la zique. Un détail pour les uns sans doute, mais qui a son importance, et qui méritait d'être souligné ici.