Funeral For A Friend : Your history is mine : 2002-2009 Depuis 2002, on suit plus ou moins Funeral For A Friend, plus parce qu'à ses débuts le groupe était à la pointe d'une nouvelle vague, moins parce qu'avec le temps, ils se sont un peu reposés sur leurs lauriers et ont surtout changé très souvent de label... Signés chez RoadRunner depuis moins de 2 ans, ils ont sorti un album studio (Memory and humanity) et nous livrent déjà un best of composé de titres de différentes époques et de 4 inédits : Your history is mine : 2002-2009 (Your history is mine étant une phrase du morceau "History").
Les 16 titres sont en ordre chronologique, depuis le violent et lourd "10:45 Amsterdam conversation", morceau à la fois mélodique et pugnace, rock et hard core, où des envolées riffiques suivent des cadences infernales et la voix garde une ligne aérienne ou s'éraille, hurle ou chuchote, c'est sauvage et ça surprendra ceux qui n'avaient pas écouté Between order and model. "This year most open heart break", le travail de Colin Richardson avait permis aux Gallois d'être plus efficace quand ils étaient encore rageurs et ainsi d'augmenter le contraste avec les parties calmes et mélodiques qui allaient devenir de plus en plus présentes. La part du lion revient ensuite à 4 extraits de Casually dressed and deep in conversation, la galette flirtait avec la perfection, simple à écouter, ces tubes en puissance et mélodies accrocheuses étaient et sont toujours autant de moments de grâce... Ils étaient alors au firmament, les années suivantes, FFAF s'est assagi, est passé plus en radio et a davantage pensé au grand public plus qu'au sien, terminant son regard dans le rétro avec "Kicking and screaming" dont on avait retenu que la molesse... Les 4 inédits sont sympathiques mais entre le Funeral For A Friend des débuts et l'actuel, même si la production n'était pas aussi efficace, notre choix est fait...
Ce Your history is mine : 2002-2009 n'a donc qu'un intérêt limité, je suis certain que pas mal de fans auraient préféré avoir une réédition des deux premières démos ou alors sortir la version anglaise de la compilation qui sur un deuxième CD propose des B-Sides, des raretés ("Drive" en version acoustique) et des remixes.