Frigo - World is science fiction "Sci-Fi post-rock", là c'est presque un concept à part entière créé de toutes pièces par le trio Frigo sur ce nouvel opus. Une sorte de post-rock multi-facettes aux textures robotiques et mélodies synthétiques qui confère aux douze titres composant cet album un aspect artificiel original et pas si casse-gueule qu'on aurait pu le penser au départ. Faussement lumineux, World is science fiction est de ces œuvres retro-futuristes que l'on accueille comme de vraies curiosités. Car à l'étiquette "post-rock", les Quimpérois opposent la carte de l'originalité, la doublure électronique qui apparaît indissociable de sa griffe musicale, lui conférant un statut d'OVNI sur la scène musicale hexagonale (ouais c'était facile...). Un disque Funambul(e), porté par un timbre grave et des titres enlevés et efficaces, excellemment produits (condition sans doute nécessaire pour être ici crédible...), un résultat presque symbiotique, sur lequel éléments rock "traditionnels" et séquences électroniques parviennent à évoluer de concert sans que l'on effleure trop souvent les limites d'un concept qui aurait pu facilement devenir casse-gueule. On aime ou on n'aime pas, facile à écrire comme cela, mais l'écoute répétée de World is science fiction projette fatalement en nous cette évidence. Par ses partis-pris artistiques (de la pochette kitchissime au chant "robotique" sur certains morceaux...) comme sa réalisation quasi irréprochable, Frigo nous oblige à choisir. Soit on adhère, soit on rejette en vrac. Car ce groupe a presque inventé le post-rock pour les nerds, un cocktail sonore spatial, électro-psychédélico-cold-wave mais armé de guitares à découvrir pour les amateurs de geekeries musicales qui ne se réduisent évidemment pas qu'à ça.
"Live long and prosper" dirait ce cher Spock...