Les Forces de l'Orge Les Forces de l'Orge, Plus de peur que de malt. Ok, le champ lexical est explicite et avant même d'enfiler la galette dans la platine, tu as déjà à peu près capté où tout cela va nous mener. Pour sa troisième production (après Les aventures de Supermalt et Maltage intégral), le quatuor persiste et signe dans un style chanson festive où les influences évidentes (Java et Svinkels en tête) n'entachent pas la qualité intrinsèque de ce mini album de 7 titres dansant et déconnant... mais pas que. Car même si le groupe a un fort penchant pour les textes à boire et les jeux de mots qui vont bien ("Pauvre", "Chair à canon"), il n'en demeure pas moins que Les Forces de l'Orge dénonce avec talent les maux de notre société ("Toujours plus", "Les poches") même si ça racole un peu ("On vient t'chercher"). Et musicalement alors ? De ce côté-là, on est pas mal non plus. Ça joue sans complexe et avec un certain talent, mixant avec brio le hip-hop, le rock, la chanson, la musette et même les rythmes slaves. Bref, aussi bien pour ce qui concerne le fond et la forme, Les Forces de l'Orge ont de la bouteille et c'est carrément enivrant.