Firecrackers - Pinball machine blues Il faut bien l'admettre, ils sont plutôt dans le coup chez April 77 Records. Et pour cause : le vinyle revient à la mode depuis deux/trois ans, beaucoup croient en la musique dématérialisée (là, c'est déjà moins évident...), Firecrackers est un groupe qui n'a certainement jamais aussi bon que sur son dernier album éponyme (sorti il y a quelques mois et chroniqué dans nos pages), alors quoi de mieux que de sortir un 2 titres des Grenoblois sur ce double format ? Niveau marketing, c'est plutôt finement joué. Et tant pis pour les fétichistes forcenés du CD, en même temps, il a le vinyle (très classe d'ailleurs) pour compléter sa disco personnelle. Alors qui dit mieux ? Certainement pas nous bien qu'on n'aurait pas été contre un ou deux morceaux de plus...
Dix-septième volet de la série "Single club" initiée par le label il y a deux ans et réunissant notamment Black Acid, les Riot girls de Decibelles, Invasionen (side-project de Dennis Lyxzen / Refused) ou Stuck in the Sound, ce Pinball machine blues s'inscrit à la fois dans la ligne éditoriale du label et dans ce qu'ont toujours su faire les Firecrackers : soit un ébouriffant cocktail de rock bluesy aux effluves garage, old-school et rockabilly. Face A : on a droit à "Pinball machine blues", pur condensé de fièvre rock'n'roll made in 60's et revisité à la sauce Grenobloise. Une mélodie qui colle à la peau, une fausse nonchalance groovy, une légère atmosphère western/country au second plan, résultat : une efficacité absolue pour un premier titre dont on a bien du mal à décrocher. Face B : "Wasteman" déboule toutes guitares dehors en nous emporte dans une véritable tornade de stoner-rock façon "Firecrackers' touch". A écouter de toute urgence...