Fast Friends - Unknown Homes 10 années d'amitié valent bien un petit EP, c'est ce qu'ont dû se dire Jim et Julien au moment de se lancer dans cette aventure, parce que composer, échanger des bouts de morceau, c'est sympa mais les graver pour l'éternité, c'est autre chose. Même quand on fait confiance à des Nord-Américains de renom pour mixer et masteriser son bébé. Le duo s'est donc lancé, leur pop n'est pas aussi minimaliste qu'attendu, de jolis enrobages et quelques renforts (une disto et des voix féminines sur "Eureka" par exemple) donnent davantage de corps à leurs mélodies. Ces dernières s'expriment autant à travers les guitares qu'à travers le chant qui n'est pas sans me rappeler celui de Simon chez Exsonvaldes ("Enchantment", l'entêtant "An unstoppable fire"), son apparente fragilité donne envie de se rapprocher et de soutenir le morceau. Quand on descend vers plus de gravité ("A sad John Lennon tune"), on retrouve la qualité pop lo-fi à l'américaine (Wilco, The Decemberists...), celle qui réchauffe les cœurs quand ça gèle dehors. Après ce premier 5 titres très réussi, on ne peut qu'encourager les Parisiens à poursuivre leurs aventures...