Rock Rock > Fan Attic

Biographie > Julien, fan de Bad Religion

bad religion bad religion Je m'appelle Julien, j'ai 44 ans. J'en avais 17 en 1993, quand j'ai découvert Bad Religion. Je ne connaissais rien au punk-rock. J'écoutais essentiellement du Metal à l'époque. C'est sur une compile que j'ai découvert la chanson "Generator". Ça m'a scotché. La vitesse, la guitare, la batterie, mais surtout la voix de Greg Graffin... l'impression que c'était fait pour moi.

Mais en 93, pas d'internet pour tout savoir sur le groupe et sa discographie en deux secondes. Il m'a fallu gratter un pote au lycée pour qu'il me ramène deux cassettes avec 4 albums dessus, et c'était parti.

Dès le départ, j'ai eu l'impression que leurs textes avaient quelque chose de plus recherché que ce que je pouvais entendre ailleurs. Les textes de Graffin et Gurewitz regorgent d'un vocabulaire exigeant et sont remplis de références littéraires, politiques, environnementales... Alors au milieu des années 90, je me suis lancé le défi de traduire tout ça avec mon dictionnaire Robert & Collins. C'était chaud !

Au début des années 2000, j'ai décidé de concevoir un site internet avec mes traductions et de rassembler la communauté de fans francophones. Cela m'a amené à administrer un forum, un chat, bref, les outils de l'époque. C'était cool. Des fans français, québécois, suisses, belges s'inscrivaient et échangeaient tous les jours. Au bout de trois-quatre ans, j'ai arrêté, faute de temps.

20 ans et 7 albums de Bad Religion plus tard, j'ai remis ça ! J'ai retraduit les 276 chansons du groupe en m'aidant d'outils en ligne (qui ne font pas tout, loin de là). Très vite, je me suis dit qu'il fallait que j'en refasse quelque chose, que je partage ce boulot. "Bad Religion France" est donc né cet été. Site web, page Facebook, compte Twitter et chaine Youtube proposant les vidéos sous-titrées du groupe que je fais dès que j'ai deux heures devant moi... la totale ! J'ai de très bons retours, c'est vraiment gratifiant.

Et puis il y a "Do what you want", cette biographie sortie en août. On attend toujours qu'elle sorte en français. Et moi, j'attends qu'on me propose de la traduire !

Bad Religion et moi, ça fait 28 ans. Comme je le dis souvent, pour moi, c'est désormais bien plus que de la musique. J'ai un tatouage sur le bide (le fameux crossbuster), je les ai vus en concert une petite dizaine de fois : en France, en Italie et même une fois à Brooklyn. Leur album de l'année dernière (The age of unreason) est une merveille. Je trouve fascinant ce niveau d'écriture, sans parler de l'énergie déployée sur scène alors que ces types ont bientôt 60 balais. [ [fr] BadReligion-fr.com (110 hits)  External / [fr] Bad Religion France: youtube (214 hits)  External  ]

Fan Attic / Chronique LP > Bou Maji, fan de Mass Hysteria

fan attic : mass hysteria bou Je m'appelle Bou Majin. J'ai 38 ans et j'habite du coté de Colmar. Ma passion pour Mass Hysteria a débuté le jour où j'ai entendu leur deuxième album Contraddiction en février 1999. Ça a fait tilt tout de suite. Le premier concert du groupe auquel j'ai assisté remonte au 27 novembre 1999 au Noumatrouff de Mulhouse. A la fin du show, je me suis dit : "je veux faire pareil !". C'est à partir de là que je suis devenu fan du groupe.

Grâce à Mass Hysteria, la musique est devenue une véritable passion. Je suis d'ailleurs chanteur dans un groupe. J'ai une cinquantaine de pièces de "collection" dont un exemplaire K7 de Contraddiction et la première démo distribuée à l'époque dans les bars. Pendant de nombreuses années, je suis resté un fan "lambda", achetant les disques et assistant à de nombreux concerts. A la fin d'un show en 2012, un show assez rocambolesque et au cours duquel mon fils est monté sur scène et a pris un coup de basse de Vince au moment de la photo finale, je leur ai demandé l'autorisation de créer un groupe sur le réseau social Facebook. Un "groupe sur le groupe" sur lequel les fans partageraient leurs vidéos ou leurs photos et discuteraient de leur intérêt ou leur passion pour MH, avec un seul mot d'ordre : ne parler que de Mass Hysteria. C'est ainsi que le 4 avril 2013 est créée L'Armée des Ombres. Tout a commencé avec une centaine de membres ... dont beaucoup de mes potes ! Je parlais de L'Armée des Ombres à chaque fois que j'allais à un concert. Par le bouche à oreille, nous nous sommes retrouvés 400, puis MH a publié un post à propos de l'Armée sur sa page Facebook officielle. Ça a clairement boosté l'audience et j'ai passé des jours à accepter de nouveaux membres sur la page de L'Armée. Nous nous sommes vite retrouvés plus de 1000 ! J'avais du mal à le croire. De plus en plus de membres s'abonnaient à la page et j'avais clairement besoin d'aide pour la gérer. Nico, Mikl, Celine, Valou, Maude, Laure, Julien sont depuis à mes côtés pour gérer le groupe avec ses 4.600 membres. Sans eux, ça n'aurait pas été possible et je profite de cette tribune pour les remercier. Je remercie également les membres actifs de la page : c'est grâce à eux qu'elle vit !

Mass Hysteria et Mehdi, manager et boss du label Verycord, nous soutiennent beaucoup. Ils passent de temps en temps "incognito" sur le groupe, et répondent présents à nos sollicitations. Il est même arrivé qu'avec leur collaboration, des rencontres avant concert (au cours desquelles des chanceux triés sur le volet pouvaient assister aux balances) puissent être organisées.
Grâce à L'Armée des Ombres, j'ai pu rencontrer énormément de personnes lors des concerts qui aimaient Mass autant que moi. Dans toute la France, des membres se rencontrent avant les concerts au cours d'apéros organisés et partagent leur passion commune. J'en garde de magnifiques souvenirs, et en particulier la date du Zénith de Paris. La page permet également de se refiler des bons plans comme pour la recherche de disques et de fringues. Et aux dires du groupe, l'Armée des Ombres lui a permis de prendre conscience, hors concerts, de l'intérêt d'un nombreux public .. on peut même dire un public nombreux !

Difficile pour moi de choisir un seul souvenir parmi tous ceux que j'ai pu partager "intimement" avec Mass Hysteria, alors en voici trois ! Des souvenirs de concerts déjà, quand Mouss a fait sauter mon fils Joan dans le public pour faire son premier slam à cinq ans et demi, et quand, pour la première fois, je me suis retrouvé sur scène pour chanter "Furia" avec eux. Souvenir discographique également, quand j'ai vu mon nom ainsi que la mention de l'Armée des Ombres dans les remerciements de l'album Maniac. J'en ai plein d'autres ... ça prendrait des heures.

Si j'avais un souhait à faire à propos du groupe, ce serait de pouvoir faire sa première partie avec mon groupe Core Poration. Un jour peut-être...
Je terminerai cette tribune avec un extrait d'un texte de MH : "Soudez-vous un bloc amical, dense, solide et sans égal". Et n'oubliez pas "C'est plus que du métal".

[fr] Armée des ombres: Facebook   External  ]

Fan Attic / Chronique LP > Fan Attic : Kiss

Kiss fan Je m'appelle Alain Fahrni et on me surnomme Kissman. j'ai 54 ans et j'habite en Suisse. Je suis fan et collectionneur du groupe américain KISS.

J'ai découvert ce groupe en 1977 sur une chaîne de télévision française qui avait diffusé la bande annonce de l'album Alive II et je suis directement aller acheter mon premier album 'Love gun'. Depuis ce jour, je vis avec KISS.
Le membre du groupe que je préfère est Gene Simmons. Mon plus grand rêve est qu'il puisse venir un jour chez moi. Je suis conscient que c'est utopique, mais il faut toujours avoir des rêves dans la vie, n'est-ce pas ?
Mon album préféré est Destroyer, ma chanson préférée est quant à elle ''I love it loud'', et j'adore l'ambiance que ça donne en concert. Le 18 juillet 2018 lors d'un concert de Gene Simmons à Luxembourg le bassiste m'a invité sur scène à essayer de la chanter avec lui.
J'ai une collection de plus de 13.000 objets tous styles confondus, allant disques aux livres en passant par les jouets, etc... J'ai la chance de pouvoir exposer ma collection dans deux grandes pièces de mon appartement : tout y est bien présenté et visible dans des vitrines.
L'objet le plus cher à mon cœur est la basse Kramer de 1980 de Gene. A l'époque, je l'avais vue dans le magazine allemand Bravo où on pouvait la commander, sachant qu'il existait 1.000 exemplaires portant la signature de Gene ! Comme elle était passablement onéreuse, sa fabrication a été stoppée à 175 copies. J'ai réussi à l'obtenir en 2002 par un ami américain.
J'ai vu 30 concerts dans le monde et participé à une croisière en 2014 (KISS Cruise IV ou comment passer une semaine de folie sans dormir !).
J'ai plusieurs tatouages dont deux de KISS et j'ai rencontré plusieurs fois les membres du groupe. J'ai notamment eu la chance d'avoir la visite du batteur Eric Singer chez moi, ainsi que celle de Bruce Kulick, guitariste de 1984 à 1996, et ce à cinq reprises !
J'ai énormément d'anecdotes concernant KISS, mais ma préférée est assurément celle où quand, en 2013, Gene Simmons m'a contacté pour m'acheter des livres qu'il n'avait pas en sa possession. Du coup, il m'a invité au concert de Zürich avec Meet and Greet au cours duquel je les lui ai offerts. En retour, il m'a été offert une cymbale signée par le groupe.
KISS est le seul groupe qui, jusqu'à maintenant, ne m'a jamais déçu musicalement. C'est un groupe innovant et intelligent, qui a réussi à toucher tout le monde avec des styles de musique différents et qui suit les modes : pour preuve, KISS est toujours là, parmi les cinq plus grands groupes actuels en ayant vendu plus de 150 millions d'albums dans le monde.
Autrement, j'organise des événements et des concerts dans ma ville. J'ai créé un site sur ma vie (kissman.ch). J'aime le Hard Rock et le Heavy Metal, et je vais voir le plus possible de concerts, j'en ai bientôt 2000 au compteur). Je collectionne également les guitar picks (médiators de musiciens) et je suis aussi un chasseur de célébrités (je collectione selfies et dédicaces). Grâce à toutes ces passions, j'ai des connaissances dans le monde entier, et certaines d'entre elles sont même devenues des amis.

Alain Fahrni, fan de KISS.

[ch] kissman.ch: sa vie, son oeuvre (41 hits)  External  ]