bad religion bad religion Je m'appelle Julien, j'ai 44 ans. J'en avais 17 en 1993, quand j'ai découvert Bad Religion. Je ne connaissais rien au punk-rock. J'écoutais essentiellement du Metal à l'époque. C'est sur une compile que j'ai découvert la chanson "Generator". Ça m'a scotché. La vitesse, la guitare, la batterie, mais surtout la voix de Greg Graffin... l'impression que c'était fait pour moi.

Mais en 93, pas d'internet pour tout savoir sur le groupe et sa discographie en deux secondes. Il m'a fallu gratter un pote au lycée pour qu'il me ramène deux cassettes avec 4 albums dessus, et c'était parti.

Dès le départ, j'ai eu l'impression que leurs textes avaient quelque chose de plus recherché que ce que je pouvais entendre ailleurs. Les textes de Graffin et Gurewitz regorgent d'un vocabulaire exigeant et sont remplis de références littéraires, politiques, environnementales... Alors au milieu des années 90, je me suis lancé le défi de traduire tout ça avec mon dictionnaire Robert & Collins. C'était chaud !

Au début des années 2000, j'ai décidé de concevoir un site internet avec mes traductions et de rassembler la communauté de fans francophones. Cela m'a amené à administrer un forum, un chat, bref, les outils de l'époque. C'était cool. Des fans français, québécois, suisses, belges s'inscrivaient et échangeaient tous les jours. Au bout de trois-quatre ans, j'ai arrêté, faute de temps.

20 ans et 7 albums de Bad Religion plus tard, j'ai remis ça ! J'ai retraduit les 276 chansons du groupe en m'aidant d'outils en ligne (qui ne font pas tout, loin de là). Très vite, je me suis dit qu'il fallait que j'en refasse quelque chose, que je partage ce boulot. "Bad Religion France" est donc né cet été. Site web, page Facebook, compte Twitter et chaine Youtube proposant les vidéos sous-titrées du groupe que je fais dès que j'ai deux heures devant moi... la totale ! J'ai de très bons retours, c'est vraiment gratifiant.

Et puis il y a "Do what you want", cette biographie sortie en août. On attend toujours qu'elle sorte en français. Et moi, j'attends qu'on me propose de la traduire !

Bad Religion et moi, ça fait 28 ans. Comme je le dis souvent, pour moi, c'est désormais bien plus que de la musique. J'ai un tatouage sur le bide (le fameux crossbuster), je les ai vus en concert une petite dizaine de fois : en France, en Italie et même une fois à Brooklyn. Leur album de l'année dernière (The age of unreason) est une merveille. Je trouve fascinant ce niveau d'écriture, sans parler de l'énergie déployée sur scène alors que ces types ont bientôt 60 balais. [ [fr] BadReligion-fr.com  External / [fr] Bad Religion France: youtube  External ]