Exsonvaldes - Near the edge of something beautiful Bientôt 5 ans qu'est sorti Time we spent together et dés les premières secondes de "A day like today" on a l'impression qu'Exsonvaldes n'a jamais quitté nos mémoires, leur style et la voix de Simon sont vraiment uniques...
La dizaine de titres réunis sous le nom du troisième, Near the edge of something beautiful, n'apporte pas de révolution dans leur identité, elle s'affine juste avec le temps et avec le travail qui semble être de plus en plus précis. Autrefois dépouillées, les compositions des parisiens se sont étoffées, le groupe n'a plus peur de surimposer des guitares, des chants (il y a un vrai boulot sur les choeurs) et de soigner les arrangements. Les mélodies sont toujours mises en avant mais toutes les armes du studio sont désormais utilisées pour les sublimer, un effet par ici, quelques petites notes par là, Exsonvaldes a gagné en densité. Variés, les rythmes donnent de l'entrain et à l'instar de quelques distorsions, apportent une certaine chaleur ("Lali", "Last year", "Everything I see"...). Quand ils poussent dans la surenchère et que la voix se fait plaintive, je pense à Muse (mais un Muse écoutable...), c'est le cas par exemple à l'écoute de "Sunlight". Mais les Exsonvaldes savent être raisonnables et que leur force réside dans la simplicité et l'efficacité de leurs ballades. Et de "A day like today" jusque "Life in pieces", cette qualité saute aux oreilles, chaque morceau étant une pépite pop capable de renverser une montagne...
Artwork tendance pop anglaise (le Ten new messages de The Rakes ou le In rainbows de Radiohead) avec des couleurs douces pour coller à leur musique toujours aussi apaisante, les Exsonvaldes approchent encore davantage que précédemment de quelque chose de vraiment très beau.