rock Rock > Emmanuel A.

Biographie > Aime Manuela

L'univers du bisontin Emmanuel A. est fait de noir et de blanc, d'univers confrontés, entre rock furtif et musique mélancolique principalement élaborée au piano. Depuis 2006, il raconte l'histoire de son avatar "E", à travers photos, videos et peintures. Il ne manquait plus que le support musical : son premier album, La découverte, œuvre très personnelle, est sorti en juin 2013.

Emmanuel A. / Chronique LP > La découverte

Emmanuel A_La Decouverte
La découverte est l'œuvre musicale d'un artiste franc-comtois "multitasks", un album-concept mettant en scène l'histoire du personnage "E", avatar d'Emmanuel A., l'auteur, le compositeur et l'interprète de ce disque de 11 titres. Un concept qui se meut aussi sur les planches où les multi-projections en noir et blanc s'invitent dans un univers théâtralisé où les émotions, délivrées par le minimalisme de la musique dark rock du groupe, absorbe l'audience pour ne plus la lâcher. Premier album d'une trilogie annoncée, La découverte fait fi de l'emballage superflu, credo pour pas mal d'artistes en mal d'inspiration, et délivre une œuvre pure, belle mais très personnelle voire pudique. Cela en est même assez dérangeant aux premières écoutes, il faut savoir tenir sur la longueur pour se convaincre de l'intérêt de ce disque. Car Emmanuel A. se met littéralement à nu sur cet album (son portrait sur la pochette du disque en dit long). Le single "Disposable", véritable appât rock tendu ayant fait l'objet des présentations, ne représente en rien l'œuvre qui forme un tout : une collection de mélodies de piano pénétrantes (évidentes mais efficaces), de chants perdus dans le vide, de titres rock troublant et planant et de séquences électro psyché.