Maxime (chanteur), Antoine + David (guitaristes), Yann (bassiste) et Yves (batteur) forment The Elektrocution à la fin de l'an 2000, leurs intentions simples : faire du putain de rock'n'roll ! Basé à Rouen, le combo s'exporte partout où on veut bien les accueillir... Une fois les compos bien rodées et usées dans les bars, le groupe enregistre un premier EP (6 titres) intitulé Vagina dentata, la sauce commence à bien prendre et les premières parties s'enchaînent aux côtés d'Amanda Woodward, des Datsuns, de New Bomb Turks ou encore de N.R.A., où comment croiser de nombreux styles tout en proposant les bases du rock ... En 2004, c'est le Printemps de Bourges qui accueille The Elektrocution qui continue de gravir les marches sans se poser de questions... Leurs voisins Rennais d'Overcome Records les signe et les aident à sortir nationalement leur premier opus le 10 octobre 2005, son titre : Open heart surgery, et pour en assurer la promo auprés du public rien de tel qu'une tournée avec Tokyo Sex Destruction !