rock Rock > Eighty-Twelve

Biographie > 80-12

On ne sait pas grand chose du trio Eighty-Twelve... Eric (chant et guitare), Daniel (basse) et Sébastien (batterie) ont été bercés au son des années 90 et depuis 2012, ils retranscrivent à leur sauce ces émotions d'un temps passé mais jamais démodé. Ils sortent depuis Lausanne un premier album au début de l'année 2014 qui s'intitule Everyone is wrong avant de le presser en vinyle en 2015 et de continuer à composer entre deux concerts (électrique comme acoustique)...

Eighty-Twelve / Chronique LP > Everyone is wrong

Eighty-Twelve - Everyone is wrong 8 titres, 4 pour chaque face du vinyle (ou du CD qui ressemble à un vinyle mais alors il ne faut pas le retourner), une seule atmosphère : celle des college radio US ! Candeur pop dans le chant, guitares saturées mais mélodiques, rythmiques qui touchent au coeur, le trio suisse a beaucoup appris de tous ces groupes qui fleurent bon l'été, les potes et la bière fraîche. Le groupe cite sans rougir Nada Surf, Dinosaur Jr et Weezer au rayon des maîtres à penser et ils ont raison ! Pour la route et pour élargir le champ des possibles, j'ajoute dans la balance Radish, Local H et Eels et comme ça, tu sais à quoi t'attendre...

Et si tu ne situes toujours pas (oui, ça fait déjà plus de 20 ans que ces groupes sont sortis et tous n'ont pas traversé les époques et même, tu as le droit d'être jeune, moi-même je l'ai été en 1995 et je ne connaissais pas forcément tous les groupes qui avaient cartonné en 1975...), bref, pour faire simple, il faut une ligne de chant accrocheuse, une guitare distordue dont on a l'impression que le son n'est pas bien réglé (alors que si, justement) et une rythmique ultra carrée pour porter le tout et faire en sorte que la mayonnaise prenne en quelques secondes. Après, on peut varier les tempos, les émotions, créer des "blancs", des espaces pour les instruments, jouer avec la relance vers un refrain fédérateur ou terminer le morceau option grunge dans un déluge de férailleries.

Coup de vieux ou cure de jouvence, bonne question pour un bientôt quadra comme moi à qui ce genre d'albums fait remonter tout un tas de souvenirs nostalgiques. En tout cas, c'est un réel plaisir d'écouter une musique qui me parle et quelque part me ressemble.