Aux origines de Dry Can, on trouve Anne (Bebann) et Antoine, deux vocalistes/ guitaristes formant un duo acoustique qui partagent une même destinée musicale. A la fin des années 90, le duo joue ensemble dans Xanadis mais après le split du groupe continue leur chemin à deux. L'alchimie fonctionne entre eux et après quelques dates, les Dry Can ressentent le besoin d'incorporer une section rythmique à leur projet. Après mouts essais, Olivier (basse) et Pascal (batterie) sont embauchés et le désormais quartet peut entrer en studio pour y enregistrer Something like that, premier album de Dry Can. Un disque qui voit le jour début 2007 et qui mêle avec un sens du riff qui fait mâle, background old-school (Pink Floyd, Led Zep) et influences de la scène de Seattle des 90's (Soundgarden et Pearl Jam en tête).