Dewolff - Live & outta sight II Si tu n'étais pas à leur petit festoche en 2018 (Dewolffest) à Utrecht (avec 2000 personnes et quelques groupes dont Birth of Joy), tu peux avoir une idée de ce que tu as raté avec ce Live & outta sight II. Pas forcément inspiré au moment d'intituler son troisième effort live, Dewolff l'a appelé comme le précédent, c'est un peu la suite mais pas tout à fait (le titre "Medicine" est présent dans les deux track-lists), ce petit dernier faisant la part belle au dernier opus studio en date (Thurst) avec "Big talk", "California burning", "Double crossing man", "Tombstone child", "Deceit & woo", et "Outta step & ill at ease". Le trio psyche-stoner-blues fait durer le plaisir, étend ses morceaux ("Tired of loving you" gagne deux grosses minutes), laisse de la place au public pour accompagner son trio de choristes sur quelques "hou hou" et soigne les sonorités qui renvoient aux seventies. Ils gèrent parfaitement les temps calmes ("Medicine" notamment) et régalent les amateurs d'Hammond. On peut juste regretter l'absence d'images, un petit DVD aurait été le bienvenu car les gars se démènent sur scène ("Love dimension" !), leur lightshow est soigné et en termes d'immersion, c'est quand même plus sympa.