DeWolff - DeWolff Si DeWolff a intitulé son nouvel album Wolff pack, ce n'est pas qu'ils se sont mis au metal enragé tel une meute de loups assoiffés de sang mais juste qu'ils trouvaient ça cool comme jeu de mots et qu'après tout, comme le trio a invité quelques potes, ça ressemble un peu à une "meute". Mais on imagine plus les mecs discuter tranquille sur des canap' autour d'un feu de cheminée que de réfléchir (sic) à leur prochaine victime autour d'un bidon où crame un reste d'essence dans une impasse. On est plus sur une image de lévriers afghans que de loups gris. Si on connaît bien le trio, j'avoue avoir dû pas mal googler pour savoir qui étaient leurs potes (des gens de The Dawn Brothers, The Grand East, Judy Blank et quelques autres), même le nom de Ian Peres n'évoquait rien alors qu'il a été bassiste chez Wolfmother. Autant dire que cet album n'est pas franchement marqué par ces collaborations qui apportent surtout quelques petites touches un poil plus exotiques au southern rock assez classique des Bataves. Ici quelques chœurs, là quelques cuivres, là une voix féminine ou un renfort de guitare, un tas de petits trucs qui permettent aux titres de se différencier quelque peu les uns des autres mais on reste dans le mood DeWolff avec une jolie saturation, de beaux effets, un groove calibré et une ambiance ultra chaleureuse. C'est sympa, ça détend mais ce n'est pas non plus un album qui marquera leur discographie...