The Dead Drunk Toads ! The Dead Drunks Toads, drôle de nom pour un groupe, mais qui ne passe pas inaperçu. Un peu alterno, un peu power-pop, divinement rock'n'roll, Dead Drunks Toads, DDT pour les intimes, délivre sulfureusement un rock énervé à la fois sublime et magnifique, avec des pointes sombres par moments.
Un peu pessimiste, "We are the Same", est une perle magnifique, le titre qui fait frissoner, le titre que l'on accroche à la seconde où on l'entend. Basse simple, mélodie entêtante et une voix qui déclenche un flot d'émotions, feutrée, contenue. The DDT s'approche de loin d'un Despondents qui à croiser la route de Stonysleep, le tout restant un peu punk dans l'âme avec une voix lancinante. "Station" est un déluge entre rock et punk qui rappelle certains groupes alternatifs américains, mais avec cette touche un peu éthylique. La voix masculine et la voix féminine se mêlent, se répondent avec intelligence et subtilité. Le tout est un peu pessismiste sur certains titre mais également bigrement énergétique comme sur "Fine Day" qui arrive à cumuler les deux à la fois. "Sister" est magnifique pour qui a déjà succombé à Stonysleep, pour les autres la découverte sera peut-être décisive.
Dans le style des mélodies, de l'emphase du chant, de la ligne droite de la basse et de la manière où les guitares délivrent leurs décibels, l'alchimie est fatale et irréversible. Guitares étouffés, l'équilibre est parfait et clôt cette démo 4 titres de manière magistrale. Après 4 titres de cet acabit entre pop et alterno, on ne peut que guetter leur passage près de chez soi.